Français English

Appel à contributions - revue Études Francophones

29 mai

Appel à contribution Date limite : 31 août 2012


APPEL A TEXTES POUR UN NUMERO SPECIAL DE LA REVUE Etudes Francophones
Dossier thématique : « La voix-je dans les cinémas francophones ».


Numéro dirigé par : Vincent Bouchard (UL – Lafayette) et Izabela Potapowicz (U. de Montréal)


Le volume 28 (numéros 1 et 2, printemps et automne 2013) de la revue Etudes
Francophones
* sera consacré à la « voix-je », comprise comme toute forme de mise en scène de
l'auteur dans l'oeuvre audiovisuelle. En ce sens, nous proposons d'étendre la définition proposée
par Michel Chion qui, dans son texte fondateur La voix au cinéma, affirme que la « voix-je »
n'est pas simplement la voix d'un narrateur absent à l'image ou hors de l'espace diégétique : "Ce
qui fait une « voix-je », ce n'est pas seulement l'utilisation de la première personne du singulier.
C'est surtout une certaine manière de sonner et d'occuper l'espace, une certaine proximité par
rapport à l'oreille du spectateur, une certaine façon d'investir celui-ci et d'entraîner son
identification". (Chion 54).


Dans ce numéro, nous considérons la « voix-je » comme toutes les formes de mise en scène du créateur (au sens large, que ce soit le réalisateur, le scénariste, etc.) dans le film. Ainsi, nous proposons de comprendre la « voix de l'auteur » non seulement à travers les manifestations verbales ou physiques du cinéaste dans son film, mais également par le biais des mentions de son
expérience personnelle et de ses opinions dans la construction du récit ou du discours cinématographique. Ce numéro ne sera toutefois pas dédié spécifiquement aux « marques d'énonciations » par lesquelles le narrateur souligne, pour une raison ou une autre et suivant différents procédés, la mise en récit de l'histoire. Dans le cadre théorique plus spécifique qui
nous occupe, nous proposons de ne considérer ces traces que lorsqu'elles renvoient explicitement à l'auteur.


Cet appel à contributions concerne toutes les branches des études cinématographiques et ne se limite nullement à l'approche narratologique: les articles qui chercheront à analyser une caractéristique esthétique d'un courant cinématographique ou d'un réalisateur, ceux qui poseront la question en terme de discours produit, ou ceux qui s'intéresseront à la réception de la « voixje
» attireront également l'intérêt du comité de sélection. Par exemple, nous encourageons nos collaborateurs à prendre en compte un autre aspect souligné par Chion, soit le rôle des « voixje » dans le processus d'identification des spectateurs : "pour appeler l'identification du spectateur, donc pour que celui-ci s’[…] approprie plus ou moins [la voix], elle doit être cadrée
et enregistrée d'une certaine manière, qui lui permet de fonctionner comme pivot de l'identification, de résonner en nous comme s'il s'agissait de notre propre voix, comme une voix à la première personne". (Chion, 1993, p. 54).


Dans ce numéro d'Études Francophones, nous vous proposons de réfléchir sur la manière dont les cinéastes du champ francophone se mettent en scène dans leurs films, que ce soit en filmant leur corps, en enregistrant leur voix ou en faisant référence à leur expérience personnelle ou intime. Vos articles pourront s'intéresser aux thèmes suivants (liste non exhaustive) :


- L'intervention directe d'un réalisateur pour présenter son film, pour le conclure, voir même en interrompant la narration, à la manière de Sacha Guitry ou de Jean Cocteau.
- Les différentes manières dont les réalisateurs peuvent commenter une partie ou la totalité d'un film.
- Les cinéastes qui filment leur vie intime, soit sous une forme d'auto-documentaire, soit en fonctionnalisant une expérience passée.
- Les cinéastes qui jouent dans leur film, en exploitant leur propre rôle ou en interprétant un personnage fictionnel.
- Le rapport entre la « voix-je » et l'essai cinématographique.
- La « voix-je » comme rupture du continuum cinématographique ou pivot de l'identification spectatorielle.


Veuillez soumettre une proposition d'article d'une page, accompagnée d'une biographie, avant le 31 août 2012, à l'adresse suivante : revue-ef@louisiana.edu. Les propositions d'articles seront sélectionnées par le Comité de rédaction de la revue. Les articles des propositions retenues (maximum d'une vingtaine de pages, c'est-à-dire entre 6.000 et 8.000 mots) seront attendus au plus tard le 10 janvier 2013. Les articles seront évalués par un comité de lecture.


Calendrier prévisionnel :
Mai 2012, diffusion de l'appel à contribution.
31 Aout 2012, date limite de soumission des propositions d'articles.
Septembre 2012, réponses aux auteurs.
10 Janvier 2013, date limite pour soumettre les articles.
Printemps 2013, publication du numéro.


Pour plus d'informations, consultez le site de la revue : languages.louisiana.edu/ef/index.html
Rédacteur en Chef : Fabrice Leroy, Revue Etudes Francophones
Department of Modern Languages, UL – Lafayette
UL Box 43331, Lafayette, LA 70504-3331, USA
Courriel : revue-ef@louisiana.edu


* Tous les articles soumis à Etudes Francophones sont évalués et sélectionnés par un comité
scientifique composé d'experts internationaux. Le document ne devrait pas dépasser 30.000 signes,
espaces compris. Veuillez respecter les normes bibliographiques du MLA. Pour plus de détails,
consulter le Guide de rédaction (http://languages.louisiana.edu/ef/guide.html).