Français English

Appel de propositions de l'ACQS

16 mars

American Council for Québec Studies, Le 19e  colloque bisannuel de l’ACQS, 16 – 19 octobre, 2014, Montréal, Marriott Château Champlain

Les institutions cinématographiques francophones nord-américaines.

L'objectif de cet atelier est d'interroger les différentes instances qui façonnent et régulent les institutions cinématographiques francophones en Amérique du Nord et les manières dont elles se sont organisées tout au long du XXe siècle.

Le caractère longtemps marginal de la production cinématographique canadienne, qui se cantonne d'abord dans le documentaire et le cinéma utilitaire, contraint pendant de nombreuses décennies les salles de cinéma du pays à diffuser presque exclusivement des productions étrangères. Les plus anciennes instances mises en place concernent par conséquent la distribution de films ; l’exploitation de théâtres cinématographiques ; la critique ; la censure ; etc. Du côté francophone, une première naissance est répertoriée dans les années 1910 avec les activités d’entrepreneurs tel Léo-Ernest Ouimet, puis dans les années 1920 avec la production plus ou moins amateur des prêtres cinéastes (Lever, 1995). Une autre naissance a lieu autour de la Seconde Guerre mondiale avec les premiers longs métrages de fiction parlant français (France Film, Renaissance Films, etc.). Pour d’autres, le cinéma québécois commence réellement avec le développement du cinéma direct au sein de l’ONF (Marsolais, 1997). Enfin, pour certains critiques (Lefebvre, 1962 ; Abel, 1990), il faut attendre la mise en place d’une production commerciale et régulière de longs métrages de fiction.

Ainsi, si elles demeurent longtemps liminaires (Biron, 2000) et périphériques (Denis, Klinkenberg, 2005), les institutions cinématographiques québécoises et franco-canadiennes prennent progressivement leur indépendance (Denis, Klinkenberg, 2005) par rapport aux centres culturels parisien et hollywoodien. Cette réorganisation laisse tout de même deux types d’œuvres audiovisuelles à la marge de l’industrie cinématographique : la production des cinéastes francophones hors Québec et celle qui ne respecte pas les codes esthétiques dominants.

Nous vous invitons à nous faire parvenir des propositions de communication sur les thèmes suivants :

➢    La distribution de films commerciaux dans les régions francophones.
➢    L’histoire des instances de production cinématographiques francophones nord-américaines.
➢    Les cinémas francophones nord-américains de la marge.
➢    Le rapport entre l’institution cinématographique montréalaise et les pratiques artistiques marginales.

Afin d’explorer ces différentes perspectives, nous vous proposons de participer à un atelier sur « les institutions cinématographiques francophones nord-américaines » lors du 19e colloque bisannuel de l’ACQS (Montréal). L'atelier est organisé par Dr Louis Pelletier (Université de Montréal/Concordia University) et Dr Vincent Bouchard (UL Lafayette). Une publication est prévue à la suite de cet atelier.

Vous êtes invités à envoyer vos propositions de communication (une page) comprenant un titre, un résumé et une courte biographie, directement sur le site de l’ACQS samfisher.us/ACQSConf/.

Even if the majority of the papers will likely be given in French, English speakers are welcome to submit an abstract.

Ouvrages cités
Marie-Christine Abel, André Giguère, Luc Perreault (dir.), Le cinéma québécois à l'heure internationale, Ed. Stanké, Montréal, 1990
Denis, Benoit et Jean-Marie Klinkenberg, La littérature belge : Précis d'histoire sociale, Labor, Bruxelles, 2005
Benoit Doyon-Gosselin, « (In)(ter)dépendance des littératures francophones du canada », Quebec Studies, printemps-été 2010, vol. 49, p. 47 (12)
Germain Lacasse, Le bonimenteur de vues animées. Le cinéma « muet » entre tradition et modernité, Ed. Nota Bene, Québec, Paris, 2000
Jean Pierre Lefebvre, Jean-Claude Pilon, « L’Équipe française souffre-t-elle de la Roucheole ? », Objectif, nos 15-16, 1962, Montréal
Yves Lever, Histoire générale du cinéma au Québec, Ed. Boréal, Montréal, 1995
Louder, Denis et E. Waddell, Du continent perdu à l’archipel retrouvé : Le Québec et l’Amérique française, Presses de l’Université Laval, Québec, 1983
Gilles Marsolais, L’aventure du cinéma direct revisitée, Ed. Cinéma/les 400 Coups, Laval, 1997