Français English

Editorial Protocol

 

Principes généraux

1- Les textes, tous originaux – à moins d’entente contraire avec le comité éditorial – doivent nous être soumis par courriel (e-mail). Doivent figurer sur la première page : le titre de l’article, le nom de son auteur, un court descriptif biographique/professionnel (10 lignes maximum) et un résumé de l’article (15 lignes maximum) dans sa langue originale (sauf pour les entrevues et les comptes rendus de lecture, qui ne nécessitent pas de résumé). Les auteurs devront aussi nous fournir leur adresse postale (pour l'envoi du contrat de publication).

2- Nous acceptons aussi bien les textes rédigés en français qu’en anglais.

3- Les renvois textuels (références et citations) doivent être insérés dans le corps du texte entre parenthèses plutôt qu’en notes de bas de page (cf. ci-dessous pour un exemple). Les autres notes et commentaires doivent être numérotés entre crochets et placés consécutivement à la fin de l’article. Pour ce faire, veuillez insérer et numéroter manuellement les renvois de notes de fin dans le corps du texte, plutôt que d’utiliser les outils de création automatiques des notes fournis par votre logiciel de traitement de texte (outils non compatibles avec notre logiciel de mise en page Web).

4- Les titres de films et d’ouvrages cités, ainsi que tous les autres termes ou expressions mis en italiques, doivent être surlignés (« highlighted ») en jaune, et ce, afin de les rendre plus facilement identifiables par la rédaction et le webmestre pour la mise en page et l’édition. Il faut aussi surligner les mots avec des exposants et des petites majuscules.

5- Les titres des films cités doivent, lors de leur première mention, être suivis du prénom et du nom du réalisateur, ainsi que de son année de production (entre parenthèses). Par exemple : À tout prendre (Claude Jutra, 1963). On peut indiquer seulement la date si se suivent plusieurs films d'un même cinéaste clairement identifié.

6- Les auteurs sont invités à nous faire parvenir illustrations et/ou photographies pour accompagner leurs articles (à leur discrétion). Ils devront, le cas échéant, nous les faire parvenir par la poste ou par courriel (e-mail) en format JPEG (si possible). Les auteurs seront alors responsables d’en libérer les droits.

7- Utilisez, si votre traitement de texte vous le permet, les guillemets français (« ») pour les textes français et les guillemets anglais (" ") pour les textes anglais. Si dans une citation française entre guillemets, il y a également une citation, il faut remplacer les guillemets de l'auteur cité par des guillemets anglais (" "). De la même manière, dans un texte anglais, pour une citation dans une citation, il faut mettre des guillemets simples (‘ ’) pour ceux de l'auteur cité.

8- Veuillez éviter les doubles espacements à la fin des phrases et coller le point-virgule (;), les points d'exclamation (!) et les points d'interrogation (?) sur le mot qui les précède (sans espacement). Notez qu'il y a une espace insécable avant les deux points (:).

9- Les sous-titres doivent être mis en caractères gras.

10- Les articles doivent avoir entre 25 000 et 45 000 caractères (espaces comprises).

11- Les citations de plus de trois lignes doivent être mises en retrait et en caractères plus petits.

12- Sauf exception, les titres commençant par le/les/les/l' doivent comporter une majuscule sur le premier nom commun et l'adjectif qui le précèderait (ex. Le Troisième Homme).

13- Afin d’alléger la tâche déjà lourde de notre équipe de relecture, nous vous remercions de bien vouloir respecter les normes de présentation de ce protocole de rédaction. Il est fortement conseillé de faire scanner votre texte par un logiciel de correction automatique avant de l'envoyer.

 

Modèle de présentation des renvois textuels (dans le texte)

« Citation » (nom de l’auteur, p. #). 

Par exemple : « Le direct est à l’état brut dans toute bribe de reportage, comme le cinéma est à l’état brut dans toute suite d’image » (Comolli, p. 48)

OU : À propos du cinéma direct, Jean-Louis Comolli écrit : « Le direct est à l’état brut dans toute bribe de reportage, comme le cinéma est à l’état brut dans toute suite d’images » (p. 48)

OU (si plus d’une référence au même auteur dans la liste d’ouvrages cités, inclure la date de parution de l’ouvrage/article, séparée du nom de l’auteur par une virgule, en ajoutant pour les articles le mois de parution si nécessaire) : « Le direct est à l’état brut dans toute bribe de reportage, comme le cinéma est à l’état brut dans toute suite d’image » (Comolli, 1969, p. 48)

Modèle de présentation de la liste des ouvrages cités et/ou consultés

(veuillez mettre les titres en italiques, plutôt que les souligner, et les noms de famille des auteurs en majuscules)

Livre/monographie: PERRAULT, Pierre, L’Oumigmatique ou l’objectif documentaire. Essai, Montréal, L’Hexagone, 1995, 309 p.

Article (périodique): COMOLLI, Jean-Louis, « Le détour par le direct (1) », Cahiers du Cinéma, no 209 , février 1969, p. 48-53.

Article/chapitre (collectif): LACASSE, Germain, « L'accent aigu du cinéma oral », dans Stéphane-Albert Boulais (dir.), Le Cinéma au Québec. Tradition et modernité, Montréal, Éditions Fides, 2006, p. 47-60.


Pour de plus amples informations ou en cas de doute, veuillez communiquer avec nous ou consulter ce modèle.